UN CAP DE PLUS A LOS CABOS

C’est en mode cabotage que j’abordai le W.E. dernier mon premier I.M. de l’année …. Normal, après une longue période de mise en cale sèche et une reconstruction.

Aucune pression particulière, mais dans la tête vérifier que le travail accompli depuis les derniers 5 mois a été constructif et que la mise à l’eau ne se terminera pas en naufrage.

Un test d’autant plus significatif que pour une première à Los Cabos la start list comprenait 5 noms figurant dans les 20 à Kona : M.RUSSEL, R.SCHILDKNECHT , B.CLERBOUT, A.ZEEBROEK, et surtout T.BRACHT 6 ième (5 ième en 2011 et 6 ième en 2010 …. Me précédant de 21 mns) aux quels s’ajoutaient : M.TWELSIEK, D.FONTANA, J .MAJOR, L.McKENZIE, T.GERLACH et mes 2 mates A.CASTILLO et B.CARTER.

Un mauvais départ et rapidement à la peine, isolé, enfin avec un camarade d’infortune le n°6 (après vérification R.SLUCKIS ???)

Interminables ligne droites m’obligeant sans cesse à lever la tête pour rectifier la trajectoire en fonction de la dérive.

Enfin la terre au but de 57 (trop longues) minutes et à plus de 8 mns des rouges du TBB.

Longue transition le long de la plage, un escalier casse pattes, pour te mettre en condition pour une mise en selle.

En ce qui me concerne, le plus dur était fait, la course commence.

Certes avec handicap , mais avec confiance.

Confiance justifiée par d’excellentes sensations lors de mes dernier entrainements et un parcours fait pour cycliste (D +1500m).

Rapidement nous formons un duo avec J.MAJOR (même pas peur !!!) et roulons sur un rythme régulier. Sans surprise commençons à récupérer les nageurs et mes comparses du TBB.

T2, je pose 9ième à 10 mns du couple M.TWELSIEK, T.BRACHT, sans pour autant pousser la machine au max.

La température commence à faire ses effets non seulement sur la route mais également dans la tête, je suis chaud pour le troisième acte.

10 mns du Top … Enfin.

Compte tenu de mon expérience et de 5 mois d’acclimatation qui m’ont permis de m’adapter, je suis convaincu compte tenu du contexte que devant, ça va exploser.

De plus en présence du Boss, (c’est pas le moment de me manquer sous peine de devoir faire des heures supplémentaires aux entrainements les semaines suivantes).

Un constat : Quand tu es dans la course, la motivation te guide, d’autant que tu as J.MAJOR sur les talons (je suis poli) et que la CàP est pour l’instant mon point fort.

En fait je me sens solide, un par un je récupère ceux qui me précédaient sauf Timo qui me précédera de 7 mns (14 mns de gagnées depuis Kona 2010 et … ce n’est pas une référence 26 mns depuis Kona 2012), mais rempli de bonheur de finir 2 et monter enfin sur la boite d’un I.M..

Meilleur temps CàP en 2h48, malgré chaleur, humidité et déclivité.

A renouveler sans modération.

Grands remerciements à TBB, Brett, Alex, Jorge, Surjey, Jineth, Robbie, mes compagnons d’entrainements, à mes sponsors, sans oublier ceux qui m’ont toujours soutenus y compris dans des moments difficiles.

Tout de même un regret mais qui est circonstanciel, c’est qu’Anne n’est pas pu finir dans le Top 7.

Elle en a les moyens, partie remise.

Pour des raisons administratives de renouvellement de visas nous devons faire un Aller/Retour aux States.

Nous en profiterons pour prendre le départ d’un 70.3 à GAVELSTON (TEXAS) le 7 Avril avec pour objectif de rentrer dans la grille du « prize money » pour payer le voyage

Je ne peux conclure sans citer les excellentes perfs de

Bertrand, Romain, Jérémy ….

Et les prochaines de Francois, Herve, Cyril, Sylvain S et R, Denis et …. Simon.

CoCoriCoo !!!

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

©2006-2020 by Trevor DELSAUT Elite Triathlete and Coaching